FIAC OFFICIELLE 2015
/ Les Docks - Cité de la Mode et du Design, Paris / galerie 22,48 m²
/ 20.10.2015 > 25.10.2015

• • •

FIAC OFFICIELLE 2015 - Thomas Tronel-Gauthier

FIAC OFFICIELLE 2015 - Thomas Tronel-Gauthier


L'île engloutie / The sunken island| 2015 | Coffre en bois, silicone teinté, résine teintée / Wooden box, colored silicone, colored resin | 83 x 38,5 x 41,5 cm | Pièce unique / Unique piece

FIAC OFFICIELLE 2015 - Thomas Tronel-Gauthier

FIAC OFFICIELLE 2015 - Thomas Tronel-Gauthier
The Last Piece of Wasteland #7 | 2015 | Résine teintée, coquillages, châssis aluminium / Colored resin, shells, aluminum frame | 153 x 145 cm | Pièce unique / Unique piece


Les sables retrouvés | 2015 | Photogravure sur granite noir d'Afrique / Photo-engraving on black granite of Africa | 80 x 52 cm | Pièces uniques / Unique pieces


The Last Piece of Wasteland #6 | 2015 | Résine teintée, coquillages, châssis aluminium / Colored resin, shells, aluminum frame | 133 x 113 cm | Pièce unique / Unique piece


Attraction (sur Butagaz) | 2015 | Bouteille de gaz, clones de pierres volcaniques aimantés en résine teintée / Gas bottle, clones of magnetic volcanic rocks,colored resin | 58 x 35 x 35 cm | Pièce unique / Unique piece

Attraction (sur extincteur) | 2015 | Extincteur, clones de pierres volcaniques aimantés en résine teintée / Fire extinguisher, clones of magnetic volcanic rocks, colored resin | 39,5 x 12,5 cm | Pièce unique / Unique piece


Tahiti-Moorea | 2012 | Vidéo projection HD, 2 min en boucle, sans son / Video projection HD, 2 min, in a continuous loop, without sound


Peinture Outre-mer (A1#1 & A1#2) | 2015 | Acrylique et vinylique sur châssis lin et caisse américaine peinte / Vinyl and acrylic on linen frame and painted American box | 84,5 x 64,5 cm | Pièce unique / Unique piece

Le commencement | 2015 | 50 clones de roches volcaniques en résine teintée / 50 clones of volcanic rocks, colored resin | Dimensions variables / variable dimensions | Pièce unique / Unique piece

La Mécanique des Fluides | 2014 | Résine, feuille d'or / Gold leaf on resin | 101 x 63 cm | Pièce unique / Unique piece

 

 

VISITE VIRTUELLE DU STAND / VIRTUAL TOUR :

 

PRESSE / PRESS


L'Œil MAGAZINE par Philippe Piguet :
"Fait-on encore des découvertes à la Fiac ?" : " ─ À découvrir absolument - Thomas Tronel-Gauthier : Quelque chose d'une archéologie de la mémoire est à l'œuvre dans le travail de Thomas Tronel-Gauthier qui confère à ses sculptures cet aspect énigmatique d'objets trouvés, voire fossilisés, que les ans auraient façonnés pour nous en livrer un secret [Galerie 22,48 m²]."

"Is there still discoveries to the FIAC?" " ─ A must to see: Thomas Tronel-Gauthier: Something of an archeology of memory is at work in the work of Thomas Gauthier-Tronel which gives to his sculptures this enigmatic appearance of found objects and even fossilized, that years would have shaped to deliver a secret [Gallery 22,48 m²]."

 

BEAUX ARTS MAGAZINE par Emmanuelle Lequeux :
FIAC 2015, JEUNES GALERIES "Du sang neuf ! Si vous vous sentez vraiment une âme de défricheur, mieux vaut prendre le Bato-bus et filer vers la Cité de la mode et du design : vous vous y sentirez comme un poisson dans l'eau parmi les quelque 60 galeries. Impossible de simuler l'objectivité en vous recommandant un parcours : plein feux sur nos chouchous. A commencer par les Italo-Bellevillois de 22,48 m², qui défendent quelques-uns des artistes français à suivre, comme Cécile Beau ou Emilie Brout et Maxime Marion. C'est à Thomas Tronel-Gauthier, remarqué au Salon de Montrouge, qu'ils dédient ici un solo show : des sculptures et toiles qui se souviennent de sa résidence dans les Îles Marquises, d'huîtres nucléaires en sculptures de sable moulé."

FIAC 2015, YOUNG GALLERIES "New blood! If you really feel the soul of a pioneer, better to take the Batobus water bus service towards the "City of Fashion and Design": you will feel like a fish in water among some 60 galleries. Impossible to simulate objectivity by recommending a course: full lights on our darlings. Starting with the Italo-Bellevillois gallery 22,48 m², defending some of the French artists to follow, like Cécile Beau or Emilie Brout and Maxime Marion. This is to Thomas Tronel-Gauthier, noticed at the Salon de Montrouge, they dedicate a solo show here: sculptures and paintings that remember his residence in the Marquesas Islands, from nuclear oysters to sand molded sculptures."




THE ART DAILY NEWS / LE QUOTIDIEN DE L'ART, 23.10.2015, par Sabrina Silamo

TÉLÉRAMA par Joséphine Bindé :